Expositions / projets

L’association vous invite à laisser des commentaires en bas de page 

 

 

Fondée en 1972, l’association culturelle de l’abbaye de Beaulieu en Rouergue organise des expositions d’art contemporain au sein d’un monument historique géré par le CMN.

 

Ces expositions sont présentées principalement dans l’ancien dortoir des convers. Des catalogues, plaquettes et autres ouvrages en rapport avec ces manifestations sont édités chaque année. L’association vous propose d’adhérer afin de contribuer au rayonnement de l’expression culturelle et artistique du site. Téléchargez le formulaire d’adhésion ici.

Téléchargez le bon de commande des catalogues ici

Vous pouvez visualiser à la page association les diaporamas des activités de l’association et à la page collections les œuvres dont elle est détentrice.

                            

De l’humaine condition. Pérégrinations, rencontres et songeries d’un amateur d’art brut

Du 10 juillet au 2 octobre 2016.

Présentation radiophonique des chroniques de Beaulieu  par CFM Caylus et Joan Péricas à écouter ici.

flyhumaineAlain Bouillet, universitaire et commissaire de cette exposition, a choisi au sein de sa propre collection quatre-vingt-cinq objets environ, issus des pratiques de 35 auteur(e)s nés entre 1839 et 1975, pour qu’il puisse être entendu que les auteur(e)s d’Art Brut se racontent à leur manière et nous livrent – à travers les lambeaux d’une histoire de vie ravaudée – les bribes, les fourbis, les fibrilles de leur «remaillage identitaire». Mais également que leur étrangeté, leur altérité nous concernent. Que ces productions, dont Jean Dubuffet – l’inventeur de l’Art Brut – écrivait qu’elles étaient «la voie d’expression des plans de la profondeur» susceptibles de livrer passage aux «manifestations directes et immédiates du feu intérieur de la vie», laissent entrevoir quelque chose de la vérité qui nous habite et dans laquelle nous pourrions «croire» y reconnaître l’une ou l’autre de nos composantes personnelles.
Après avoir rencontré Jean Dubuffet dans les années 1970, Alain Bouillet n’a eu de cesse de promouvoir ces productions «orphelines» ainsi que leurs auteur(e)s qui – exempts de toute formation artistique, ayant – pour une raison ou pour une autre «échappé au conditionnement culturel et au conformisme social» ont produit pour eux-mêmes des ouvrages «issus de leur propre fonds», hautement originaux par leur conception, leurs sujets, leurs procédés d’exécutions et «sans allégeance aucune à la tradition ni à la mode». Des ouvrages – dessins, peintures, sculptures, broderies, assemblages divers, etc – qui ne nous sont pas «adressés» et n’ont pas de destinataires. Leurs auteur(e)s – souvent réticents à les montrer : la plupart les ont cachés de peur qu’on ne les leur prenne ou qu’on les détruise – ignorent qu’ils opèrent dans le domaine de l’Art, ne s’intitulent pas «artistes» et ne quêtent d’ailleurs aucune  reconnaissance sociale.

Visite accompagnée

Parcours sensible par Patricia Vallet à 14h30 et visite accompagnée par Alain Bouillet à 16h, les 10, 23, 24, et 25  juillet.
Sur réservation à : asso@art-beaulieu-rouergue.com

La visite accompagnée, prévue pour une durée de deux heures (de 16 à 18 h), s’effectuera en présence d’Alain Bouillet, commissaire de l’exposition «De l’humaine condition…», collecteur et dépositaire des ouvrages exposés dans la Salle des Convers de l’Abbaye de Beaulieu du 10 juillet au 2 octobre 2016.

Après quarante années de rencontres avec la plupart des auteur(e)s de ces ouvrages d’Art brut, Alain Bouillet proposera – à partir de l’histoire de certains d’entre eux choisis parmi les quatre-vingt cinq exposés et au cours d’un dialogue engagé avec les participants – de faire entendre qu’il n’y a pas de solution de continuité entre les auteurs d’Art Brut et nous-mêmes ; que ceux-ci nous sont proches : non pas «différents» mais «autres». Et que, cependant, cette «altérité» nous concerne et laisse entrevoir quelque chose de la vérité qui nous habite, nous incitant à questionner l’existence de liens cachés entre ces auteurs et nous-mêmes.

Chemin faisant, de questions en réponses, Alain Bouillet s’efforcera de préciser ce qu’est l’Art Brut ; qui inventa ce terme pour désigner des ouvrages qui existèrent bien avant d’être ainsi nommés ; et pourquoi ; quelle fut l’histoire de l’art brut (l’art brut avant l’Art Brut : d’où nous vient-il ?) et ce qu’il risque de lui advenir au temps venu de sa reconnaissance (que va-t-il devenir à présent ?).

45Exposition simultanée:        

 Les portes de l’Imaginaire – six artistes d’un autre art :

 

Emily Beer, Jean-Michel Chesné, Jean-Yves Gosti, Ody Saban, Bernard Thomas-Roudeix, Catherine Ursin.

 

 

Cette exposition demeurera présente dans la salle des Convers de l’Abbaye de Beaulieu du 8 juillet au 2 octobre 2016.

 

Vernissage de l’exposition de l’humaine condition

Catalogue des éditions Méridianes ; 120 pages, 97  illustrations; publié en 2015.

 

Présentation de travaux réalisés en atelier d’art thérapie

par des patients de l’hôpital psychiatrique de Montauban.

Projet en cours d’élaboration.

Du 6 octobre au 16 octobre 

Lieu d’exposition Abbaye de Beaulieu – salle des convers

                   82330 GINALS (Tarn-et-Garonne)

Horaires d’ouverture 10h30 – 12h30 et 14h30 – 18h sauf le mardi.

juillet et août ouvert tous les jours

Entrée libre

Récapitulatif en images des expositions 

cliquez les photos

Expositions 2016

Bettina von Arnim

 

 

 

 

2 thoughts on “Expositions / projets

  1. Je suis étonné par l’adhésion des visiteurs à l’art populaire dit « art brut ». Ce soir 16 août 2016, une dizaine de visiteurs entre 18h et 19h1/4, passionnés, enthousiastes et très respectueux des bénévoles qui leur proposaient des informations sur « l’art brut » et sur l »abbaye. Merci amis Belges, Anglais et Ginalsois pour vos visites et vos commentaires affectueux et connaisseurs. Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *