Expositions 2018

Exil et Résistance

26 mai au 22 octobre, salle des convers

Jephan de Villiers, Au bord du monde

Exil et Résistance se réfère pour cette exposition aux guerres et conflits de la seconde moitié du XXe siècle et à celles de ce début de siècle : barbaries (pays sous occupation, génocides, internement, emprisonnement, déplacement, exil…) et résistances. Des artistes ont exprimé cet exil et cette résistance. Ceux présentés pour cette exposition sont nés au cours du XXe siècle, ils sont entrés en résistance par l’exil politique et/ou exil intérieur.

Pour la première génération l’expression artistique s’est modifiée en profondeur par ses formes et ses contenus comme pour reconstruire l’humanité après les traumatismes de la guerre. A travers le tachisme, l’informel, l’abstraction lyrique, l’art brut, le psychisme, la sensibilité, le monde intérieur sont mis au centre de la création dans le tournant d’après-guerre 39-45.

Des artistes contemporains ayant fui des conflits, ou des artistes soutenant leurs causes, s’expriment de manière plus réaliste. La création artistique devient aussi un moyen de sensibiliser de façon plus directe l’opinion public.

Les caricaturistes et dessinateurs de presse des différentes époques ont toujours eu ce rôle de dénoncer l’inacceptable de façon incisive et sont directement menacés.

Treize artistes de différentes générations et pratiquant diverses expressions artistiques ont été choisi pour représenter cette lutte de survie et d’espoir pour la liberté et la paix.

Hans Hartung (1904-1989), Karl-Otto Götz (1914-2017), Marcelle Loubchansky (1917-1988), Rahma Hajji Azzouz (1939), Jephan de Villiers (1940) ¸ Anne Marie Rondeau (1948), Christian Glace (1949), Paul Le Rabo (1952), Abel Reis (1952), Habib Hasnaoui (1955), Nawras Shalhoub (1974), Walid El Masri (1979), Genjo Selwa (1993). Catalogue.

Le Fantastique dans tous ses états

28 avril au 21 mai, salle des convers

Lavaur

Présentation de travaux d’ateliers d’art thérapie sur le thème du Fantastique réalisés dans l’atelier d’art-thérapie du centre Philippe Pinel au centre hospitalier de Lavaur.

Deux ateliers sont conduits en parallèle : atelier d’arts plastiques (Lavaur) et atelier photographique (Castres) sur ce premier travail afin de réaliser les photographies qui ont servi à l’élaboration du catalogue. (À partir du 1er avril ouvert sur réservation pour les groupes). Catalogue épuisé.