Simon Hantaï

Né en 1922 à Bia (Hongrie), mort en 2008 à Paris.

Fréquente l’Ecole des Beaux-arts de Budapest, de 1942 à 1948, tout en se documentant sur les réalisations de l’art occidental. Peint ses premières toiles et en 1948 quitte la Hongrie pour un long voyage en Italie et en France où il se fixe définitivement en 1949. Ses premières œuvres sont d’inspiration surréaliste et sont exposées à « L’Etoile scellée », en 1953, avec une belle préface d’André Breton. Mais il évolue assez vite vers une peinture de signes, plus lyrique, et participe aux expositions organisées par Charles Estienne et Jean Fournier qu’il ne quittera plus, à la Galerie Kléber (« Alice in Wonderland », 1955 puis « Sex-prime », 1956 ; groupes avec Degottex, Loubchansky, Judit Reigl). Vers la fin des années 50, Hantaï traverse une crise idéologique et spirituelle qui l’amène à abandonner la peinture lyrique pour un art plus distancié dans lequel la personne de l’artiste doit s’effacer. Il invente la technique du « pliage » (Les « Mariales », 1960) qu’il n’abandonnera plus jusqu’à ces dernières années et dont il tire les effets les plus divers, depuis le miroitement dû aux milliers de petites pliures jusqu’à la stricte ordonnance des « tabula » (1975) dans lesquels chaque petit carré formé par les plis est comme un tableau en soi. De très nombreuses expositions, en France et à l’étranger, l’ont consacré comme un des peintres les plus importants de sa génération.

© Geneviève Bonnefoi, 2007

Quelques œuvres de la collection

« Personnage époque surréaliste », 1950 : Peinture sur tissu rayé, 75 x 69 cm

Donation Geneviève Bonnefoi, 1973.

Expositions : 1956, Galerie Kléber-J. Fournier, Paris (rétrospective Hantaï) – 1976, Exposition Hantaï, M.N.A.M. Centre G. Pompidou – 1980-1986, « Autour d’une Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection de Beaulieu – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse – 2001, Musée de Libourne.

 

« Signes blancs sur fond vert », 1956 : Peinture sur toile, 146 x 105 cm

Donation Geneviève Bonnefoi, 1973.

Expositions : 1956, Galerie  Kléber – J. Fournier, Paris – 1959, « Itinéraire d’un jeune collectionneur », Galerie Kléber-J.Fournier, Paris – 1970, « Un Art subjectif ou la Face cachée du monde », Abbaye de Beaulieu – 1976, Exposition Hantaï, M.N.A.M. Centre G. Pompidou – 1984, « Charles Estienne et l’art à Paris – 1945-1966 », Fondation Nationale des Arts Graphiques et  Plastiques, Paris – 1980-1986, « Autour d’une  Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection de Beaulieu – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse – 2001, Musée de Libourne.

 

Sans titre, 1970 : Peinture-pliage sur toile, 134 x 115 cm

Donation Geneviève Bonnefoi, 1973

Expositions : Galerie Jean Fournier, Paris – 1980-1986, « Autour d’une Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection de Beaulieu – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse – 2001, Musée de Libourne.

 

Peinture série « Tabula », 1975 : Peinture sur toile, 119 x 119 cm

Don de l’artiste et de la galerie Jean Fournier, 1980.

Expositions : Galerie Jean Fournier, Paris – 1980-1986, – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse.