Iaroslav Serpan

Né en 1922 près de Prague, mort en 1976 dans les Pyrénées.

Venu en France avec ses parents à l’âge de quatre ans. Etudes de biologie et de mathématiques, mais en même temps s’intéresse à la peinture et à la poésie et fonde avec Yves Bonnefoy l’éphémère revue « La Révolution la nuit », puis « Rixes » avec E. Jaguer. Il participe un temps au groupe surréaliste et, en 1947, à la première exposition Internationale du Surréalisme » de l’après-guerre. Mais il s’en détache assez vite, sa peinture évolue vers plus de liberté et dès le début des années 50, elle se caractérise par une prolifération de signes noirs, sur des fonds transparents, évoquant une atmosphère aquatique. Il participe à plusieurs expositions organisées par Michel Tapié (« Signifiants de l’Informel » – « Un Art autre »). Son style s’affirme et s’amplifie dans les années suivantes ; il est présent dans de nombreuses expositions, en France et à l’étranger, notamment à New-York où le Solomon Guggenheim Museum acquiert une de ses toiles, ainsi qu’à la Galerie Stadler qui l’exposera de 1955 à 1967. S’arrête de peindre à plusieurs reprises ; réalise de grands panneaux muraux ainsi que des sculptures peintes en bois et polystyrène, mais revient toujours à la peinture, surtout à partir de 1971-72 « sur des bases entièrement nouvelles ». C’est la série de toiles, très colorées et dynamiques qui fait appel à de nombreuses références figuratives mais aussi à des formes totalement inventées, qu’il inaugure sous le titre « Page tournée, Peinture fraîche » (Galerie Regards, 1974) et qu’il poursuit jusqu’à sa mort accidentelle dans les Pyrénées en 1976. L’association lui a consacré une exposition dans la Salle des Convers en 1977.

© Geneviève Bonnefoi, 2007

Quelques œuvres de la collection

« Haain », 1958 : Huile sur toile, 146 x 89 cm.

Don de la Galerie Stadler, 1977.

Expositions : 1958, Galerie Stadler, Paris – Ariette, Milan – 1961, Kölnischer Kunstverein, Cologne – 1977, Rétrospective Serpan, Abbaye de Beaulieu – 1980-1986, « Autour d’une Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse – 2001, Musée de Libourne.

« Dayvdewallg », 1967 : Huile sur toile, 162 x 97 cm.

Don de Mme Serpan, 1980.

Expositions : 1967, Kölnischer Kunstverein, Cologne – 1980-1986, « Autour d’une Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection – 1983, Exposition Serpan, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, Paris – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse.

« Hdzunalehjs », 1974 : Gouache et acrylique sur toile, 130 x 97 cm.

Acquisition et don de l’Association culturelle de Beaulieu, 1980.

Expositions : 1977, Rétrospective Serpan, Abbaye de Beaulieu – 1980-1986, « Autour d’une Collection », Abbaye de Beaulieu et toutes les expositions de la Collection – 1983, Exposition Serpan, Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, Paris – 1996, « La Collection de Beaulieu », Cloître des Jacobins, Toulouse – 2001, Musée de Libourne.

Don de l’artiste, Donation Geneviève Bonnefoi, 1973.

Grand triptyque réalisé pour l’Église de Beaulieu, 1972 : Huile sur toile, 500 x 720 cm.

Expositions : 1973, « L’Espace Lyrique », Abbaye de Beaulieu – en permanence dans l’Eglise abbatiale de l’Abbaye de Beaulieu.